Val-Tillet, Val de Fouad, deux noms pour un même auteur.

15 novembre 2011

17 septembre 2011 : le patrimoine à Saint-Médard-en-Jalles

Val Tillet patrimoine saint médard-en-jalles

Posté par COCO5 à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Rencontre avec les lecteurs le 17 septembre 2011...

Val Tillet avait rencontré ses lecteurs le matin même à la même médiathéque de Saint-Médard-en-Jalles autour d'une séance de dédicaces...3875949953

Posté par COCO5 à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Samedi 17 septembre 2011 : "Patrimoine, mais presque!"

Journée du patrimoine dans la France entière mais également à Saint-Médard-en-Jalles...Conférence est donnée par Val Tillet à l'Auditorium de la Médiathéque de la Ville...C'est parti!

Posté par COCO5 à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2011

Article paru dans le Sud-Ouest le lundi 16 mai 2011.

Val_Tillet_Sud_Ouest

Nouvelle escale littéraire

 

Dans « Agadir, mémoire en images», Val Tillet retrace un épisode de l'histoire de cette ville marocaine. photo c.p.

Après Saint-Médard (deux tomes) et Soulac, la Saint-Médardaise, Val Tillet s'est plongée dans l'histoire de la ville d'enfance de son mari, Agadir, pour en raconter la mémoire et laisser des traces à leur fils, Nael. « Des lieux où chacun de notre côté, nous avons grandi avant de nous rencontrer, et qu'il sera certainement heureux d'en connaître les facettes », prévoit-elle.

Avant 1960

« On a l'impression qu'Agadir est une ville nouvelle, sans histoire, sans âme », précise l'auteure. Mais en y regardant de plus près, il y a quelques années de cela, lors d'une visite avec Badr de Fouad, son mari, elle est restée intriguée par les vestiges des édifices d'avant le tremblement de terre de 1960. Elle y a alors découvert une architecture particulière, intimement liée à un passé riche en événements. Val Tillet a alors commencé à chercher des témoins d'avant la terrible catastrophe qui avait fait des milliers de morts, pour se faire raconter la vie de cette cité qui était florissante.

Lieu de passage de marchandises, petit village au bord de l'Atlantique, Agadir était très convoitée par des sultans, mais c'était aussi une région qui a fomenté de nombreuses révoltes. Elle a ensuite essayé de récolter des souvenirs photographiques ou des cartes postales illustrant la kasbah, le port, les marabouts, les portes monumentales. « Pas sifacile que cela, car les rescapés gardent leurs souvenirs, ce qui fait que très peu de documents sont disponibles sur le marché », raconte-t-elle. Pourtant, elle a réussi à rassembler, de salons spécialisés en brocantes en passant par les archives personnelles de particuliers, de nombreuses preuves de vie d'avant le tremblement de terre, de développement économique, de conflits aussi, de la reconstruction à 2 kilomètres plus au sud, de la ville nouvelle.

Elle raconte au fil des 126 pages, à travers de nombreux clichés noirs et blancs ou sépias, l'urbanisme des années 60, la petite histoire d'Agadir et de ses quartiers, dans la grande histoire de cette station balnéaire, maintenant fort prisé, mais qui ne fut, rappelle-t-elle « qu'un modeste petit port de pêche. Les palmiers et les orangers du front de mer cachent à peine un arrière pays riche à ceux qui veulent bien se laisser surprendre. »

« Agadir, mémoire en images », par Val de Fouad aux Éditions Sutton.

Val_Tillet_Sud_Ouest_1


05 mai 2011

Un menu de roi, par Val Tillet.

Comme Val Tillet le souligne assez bien,

Menu_Maxim_s_Val_Tillet"Les repas de fête d'autrefois n'avaient rien de commun avec ceux d'aujourd'hui, tant par leur quantité que par leur qualité.

Ce menu magnifique -servi au Château de la Dame Blanche du Taillan-Médoc le 28 décembre 1907- nous rappelle que traditionnellement, chez les romains, plus le nombre de plats servis au cours des festivités étaient grand, plus il était dit que l'année serait prospère et abondante"...

Posté par COCO5 à 22:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La double casquette du Garde-champêtre, par Val Tillet.

"Sous le règne du roi Louis XIV", nous raconte Val Tillet, "les gardes champêtres ont eu, en plus de la surveillance des récoltes, celle du droit exclusif de chasser sur les terres des seigneurs."

Ils étaient de ce fait chargés, en plus d'annoncer les nouvelles officielles, de faire respecter les dates d'ouverture et de fermeture de la chasse, d'où son surnom amusant, sur cette carte, de"Tapdur"!

 

Val_Tillet_garde_champetre

1860, l'année de la Saint-Médard, par Val Tillet...

Si la Saint-Médard eut bien une année pour elle, nous conte Val Tillet, c'est bien 1860, où la pluie semblât tomber sans discontinuer du 15 janvier au 31 décembre...

Illustrations : Le 1er janvier 1860, "en application de la loi du 16 juillet 1859, les arrondissements de Paris passent de 12 à 20.../"

En Février, c'est "le coup de force espagnol sur Tétouan, au Maroc"...Une époque bien belliqueuse où les forces européennes se disputaient les colonies...

Saint_M_dard_en_Jalles_Val_Tillet

Posté par COCO5 à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le Château de Gajac de Saint-Médard-en-Jalles en 1925.

Le Château de Gajac de Saint-Ch_teau_Gajac_Val_TilletMédard-en-Jalles en 1925...

Val Tillet choisit des documents pour ses ouvrages.

La collecte et le choix final des documents sont deux étapes passionnantes de la réalisation de ses ouvrages...

Collectionneuse dans l'âme, Val passe des heures à hanter salons des vieux papiers, enchères et autres bibliothéques...

Val_Tilet_Johnny_DeppElle tombe ainsi sur des documents assez rares, comme ces aquarelles bientôt centenaires représentant le Château de Gajac, l'un des plus vieux de la commune de Saint-Médard-en-Jalles...